La petite histoire … d’un contributeur

Aujourd’hui nous vous proposons un article un peu différent de d’habitude. Nous allons vous raconter une histoire vraie, celle d’un contributeur BlueMind. Place à Pascal Salaun, créateur de BM-Monitor.

Laissez-moi vous conter une belle histoire, celle d’un contributeur, libre, à la solution Bluemind.

Tout commença, il y a fort, fort longtemps, quand un Chef de Projet Messagerie demanda des statistiques pour sa solution libre. Mais malheureusement, le Logiciel Libre ne fournissait que peu de solutions.

Il demanda alors à un de ses collaborateurs s’il ne pouvait lui développer une application. La petite main s’exécuta et lui fournit une solution : OSP (NDLA : pour des raisons liées à la propriété industrielle, je ne peux révéler la signification de cet acronyme). Cette application satisfit tout le petit monde des gestionnaires de messagerie, et n’évolua que très peu.

Quand un beau jour, un ingénieux Avant-Vente, se dit : tiens, si je contactais cette petite main pour intégrer ce module à notre belle solution, BlueMind?

Las, le portage n’avait pas encore été fait! Mais qu’à cela ne tienne, en quelques semaines, le manque fut comblé : bmStats était né. Ce projet vivait, revivait au fil des nouvelles versions de BlueMind (2.x, 3.0, 3.5, 4). Il avait même un petit frère, bmTraces, puis encore un autre, bmSearch. Et tout ce petit monde se retrouva sur le MarketPlace.

Mais voilà, après de longues heures à débugger du PHP, du PERL, le contributeur décida qu’il fallait revoir ces outils. Le nouveau programme devait fournir le meilleur de ses aînés.

Ainsi naquit « bm-monitor ».

L’annonce de cette future naissance fut faite à la communauté. Elle fut même présentée alors qu’encore enfant, sachant tout juste marcher. Et la voilà, maintenant adolescente, prête à conquérir le monde (enfin pas trop, c’est bibi qui fait le support sur son temps libre)

Fin de cette petite histoire 😉

Réellement, qu’est-ce que « bm-monitor » ?

Comme précédemment écrit, il s’agit d’une solution offrant le meilleur de ce que j’ai pu (modestement) développer.

Il offre :

  • une installation modulaire, là, où avant, tout se faisait sur le serveur Bluemind (avec la problématique des dépendances)
  • un language unique, le Python, choix fait en 2017, suite au POSS,
  • la gestion de ses propres dépôts DEBIAN (test, UAT, Prod), et donc une maîtrise des dépendances
  • un stockage des données extensible sur ELASTICSEARCH
  • la possibilité d’étendre avec Logstash et Kibana
  • de la recherche dans les traces des messages (issue des bmTraces & bmSearch)
  • des statistiques (graphes, tableaux) pour un domaine ou un compte (mailbox)
  • les fonctions « serveur secours », « gestion Sympa », « ajout de compte », « modification de comptes »
  • quelques scripts de synchro entre 2 serveurs BM 3.5 ou plus

Si vous ne voulez pas de « bm-monitor », mais uniquement de la fonction « log », alors n’installez que « bmSearch », et faite vous-même vos propres requêtes et graphes via l’outil de votre choix.

« bmSearch » est la brique indépendante qui analyse le fichier « mail.log », et traduit toutes ces lignes en documents ELASTICSEARCH.

Pourquoi être contributeur?

Et bien je suis fonctionnaire d’Etat, j’ai donc un emploi stable, avec un salaire correct, mais sans plus. Comme tout le monde, j’aimerais gagner plus, mais mon statut ne me donne que peu de latitude. Après, je n’ai pas vocation à être l’homme le plus riche du cimetière.

Et garder du code, du script qui plus est, caché de tous, surtout quand il se veut le plus « universel » possible, n’a pas de sens. Enfin, je ne suis pas un développeur comme l’on peut en trouver chez BlueMind, je ne suis qu’un scripteur dont la volonté est de se faire comprendre (outre fournir une solution à un problème).

C’est pourquoi, le code n’est pas optimisé à 200%. Les Pythonistes pleureraient. Mon code est lisible facilement donc modifiable.

Mes remerciements à toute l’Equipe de BlueMind (sinon je vais oublier des noms 😉 ) pour cette mise en avant de mon travail

Je vous donne rendez-vous au Paris Open Source Summit 2018 !

Pascal

Suivez nous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *